Vis ma vie de rédac’

« – Tu fais quoi dans la vie ?

– Je suis rédactrice.

– Ah ouais ? Mais du coup tu écris sur quoi ?

– Sur la mode, la beauté, et la coiffure.

– Ah… Ouais du coup tu fais rien de tes journées à part traîner sur Instagram quoi. »

Voilà un petit dialogue qui résume parfaitement le genre de conversation que j’entretiens avec les gens qui ne me connaissent pas et qui me demandent ce qu’est mon métier. Je tenais à écrire un petit article sur ça car honnêtement, l’opinion de ces individus est assez désobligeante. Et je ne parle pas de la minorité de personnes qui considèrent le travail d’écriture comme de la « branlette intellectuelle ».

Voilà quelques semaines que je n’ai même plus envie de répondre à la question « Tu fais quoi dans la vie ? ». Je préfère à la limite dire que je suis inscrite à Pôle Emploi. Mais encore une fois, dire que tu touches les allocs c’est équivalent à te coller une cible au milieu du front. L’air de dire « Je passe ma journée à me dorer la pilule et chiller sur les réseaux pendant que la société paie ».

Alors oui, il y a bien pire dans la vie. Mais ne pas pouvoir assumer le fait d’être auto-entrepreneuse, travailler comme un bourrin pour gagner à peine de quoi payer son loyer, ramer de nombreuses heures pour contacter l’URSSAF, Pôle Emploi, InfoGreffe, les heures au téléphone avec ma conseillère, le carnet de comptable que je dois tenir seule parce que je n’ai pas de quoi me payer un comptable…

A côté de ça, je reçois souvent des messages d’anciennes connaissances ou de potes que je n’ai pas vu depuis longtemps et qui me balancent des choses du genre « Tu as la belle vie, je regarde souvent ton compte Insta tu n’as pas l’air d’être débordée ! ». Ahhh… L’opinion des gens.

Nous avons tous nos soucis, nos échecs, notre vision du monde, nos blocages, nos angoisses, nos combats. Les préjugés et autres critiques doivent être prises du côté constructif. C’est ça qui doit faire avancer, et non pas vous mettre des bâtons dans les roues. Alors que vous soyez au chômage, en études, à l’usine, ou futur président de la République, l’essentiel, c’est de n’écouter que son instinct.

Publicités

2 Replies to “Vis ma vie de rédac’”

Répondre à mydailybreak Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s