Vous faire réagir.

Lundi 16 juillet 2018. Hier, l’équipe française masculine de football a gagné la Coupe du Monde. Hier, pour la première fois depuis vingt ans, des milliers de français ont célébré cette victoire ensemble. Et hier, pour la énième fois de l’année, ces mêmes français, ainsi que quelques autres milliards de personnes ont une nouvelle fois pollué la Terre.

Ce matin je me suis promenée sur les Bords de Loire. Le soleil brillait dès 7H30. Les rues, encore endormies, étaient envahies par les déchets. D’habitude, la vue de quelques mégots ou papiers jonchant le sol me désespère, mais cette fois, ça m’a fait véritablement mal au cœur. Je pose donc cette question, à vous qui lisez, à vous qui étiez peut-être parmi les centaines de personnes à faire la fête dans les rues : qui vous a éduqué de cette façon ? Qui vous a dit, un jour dans votre vie, « tu peux jeter tes déchets par terre, ça ne fait rien. » ? Qui vous a mis dans la tête que c’était cool de se servir de la Terre comme d’une poubelle géante en plein air ?

Pour vous donner quelques chiffres concrets, il a été estimé qu’à chaque seconde, environ 100 déchets finissent par atterrir dans les mers et/ou océans. En tout, il est donc question de plus de 20 milliards de tonnes de déchets déversés dans les océans. En 2050, il y aura plus de plastiques dans la mer que de poissons. Y pensez-vous, quand vous jetez votre bouteille de plastique dans la Loire ? Y pensez-vous, quand vous jetez votre gobelet à travers la fenêtre de votre voiture ?

Cela a été constaté depuis des dizaines d’années : le Français est sale. Mais il nie : en jetant son paquet de cigarettes vide par la fenêtre de sa voiture, il aura nettoyé son habitacle. Mais êtes-vous conscient qu’il s’agit de votre planète ? Et encore, je ne parle que de la France, car les chiffres au niveau mondial vont me donner une crise d’angoisse. Et je ne parle que des déchets dits « domestiques », pas de la pollution de l’air, du gaspillage phénoménale de l’eau, et tout ce qui s’en suit. Il ne tient qu’à vous de prendre conscience de ce fait : la Terre est votre seul lieu d’habitation pour la vie. 

Quelques réflexes de base sont pourtant simples à adopter : à la fin de votre cigarette, éteignez la correctement et glissez la dans une poubelle, ou dans votre poche le temps d’en trouver une. Ramenez les médicaments non utilisés en pharmacie, afin qu’ils soient triés et recyclés. Pour les poubelles, séparez le carton et le plastique du reste. Tendez le bras pour jeter votre gobelet ou bouteille, une poubelle a été installée sur la voie publique spécialement pour cet usage. Ce n’est rien, cela ne changera pas le cours de votre journée. Mais ce genre de petits gestes permettra à la Terre de mieux respirer. Et je vous le promets, vous aussi.

F.A.

Publicités

8 Replies to “Vous faire réagir.”

  1. Je ne pourrais pas être plus en accord avec toi. Malheureusement ce que tu as vu là n’était que le sommet de l’iceberg et ici je ne fais pas référence aux océans mais à ce qui se trouve à deux pas de chez toi ; si tu traînes dans les quartiers sociaux tu découvriras que les gens n’éprouvent aucun remord à jeter leurs ordures directement par leur fenêtre… je sais, ça semble inconcevable mais c’est pourtant une triste réalité. Mon déo est vide ? Pas de soucis la fenêtre est juste à côté ! Je fais du bricolage et j’ai des chutes d’agglo ? Hop, par la fenêtre du troisième étage voyons ! Bew, mon chili d’il y a deux semaines commence à moisir… vite par la fenêtre ! *splash*
    Ce sont seulement quelques exemples parmi d’autres mais si tu te rends sur place tu pourras constater que ça concerne facilement tout un bloc d’immeubles – au moins, ce ne sont donc pas des cas isolés (autant te dire que tout ça fait le bonheur des rats une fois la nuit tombée) et puis là je ne fais allusion qu’à notre chère et tendre Orléans.
    Alors pour quelqu’un comme moi qui attend toujours de croiser une poubelle pour y jeter son mégot je ne te cache pas que je suis abasourdi par ce comportement, choqué de constater le nombre de personnes vivant parmi nous mais n’ayant pas été éduqués pour devenir des êtres civilisés et pour ne pas avoir la présence d’esprit de se mettre à niveau une fois adulte. Ça me dépasse.

    Par contre ton article ne fera réagir personne le français est définitivement une cause perdue. Tiens d’ailleurs tu parles de la coupe du monde, j’ai vu récemment que 62% des français étaient plus optimistes sur leur propre avenir maintenant qu’on est les champions du ballon rond contre 41% pre-mondial de foot… Alors tu vois t’as déjà 21% de français cons comme leurs pieds, leur demander d’être propres c’est peine perdue ma grande.

    Sayonara !

    J'aime

    1. Salut étranger.
      Cette fois ton commentaire n’était pas assassin, mazeltov. Tu utilises des généralités, comme pour tes précédents commentaires. Les habitants des quartiers sociaux seraient donc tous des gens irrespectueux selon toi ? Donc avoir moins d’argent ça fait de toi quelqu’un de sale ? Je ne sais pas si tu connais quelque chose de ce type de quartier. Argent ou pas argent, il y a des gros cons partout. Tu parles encore une fois au nom de tout le monde, tu te prends pour qui ?

      Autre chose, mon article fera peut-être réagir certaines personnes, peut-être pas. Mais au moins j’aurai essayé. Et toi, que fais-tu ?

      Allez, bonne soirée à toi.

      J'aime

      1. Hé, pour une fois que j’étais de ton côté !
        Je pense qu’il y a méprise, je fais pas de généralités du tout j’expose des faits avérés. Balade-toi dans ce fameux quartier tu constateras par toi-même que c’est la simple vérité. Je te donnais un exemple, un autre exemple que ces rues après le mondial, juste pour souligner que dans certains endroits c’est au quotidien, d’une ampleur gravissime et que certaines personnes vivent dans la crasse et l’imposent au reste de la communauté. Je n’ai pas dit que c’était partout, je n’ai pas dit que c’était tout le monde. Je n’ai pas dit non plus que ça touchait que les gens pauvres, c’est toi qui a déduit ça dès que j’ai parlé de quartiers sociaux alors que je ne faisais que poser le contexte, manifestement c’est donc toi qui a fait un vilain amalgame. Bouh !
        J’ai pas pris la peine de préciser tout ça je pensais que ça coulait de source mais c’est vrai que je suis souvent radical dans ma façon de m’exprimer et j’attends un peu trop que les gens lisent entre les lignes, je mettrai les formes à l’avenir pour ne pas me faire catégorisé promptement parce que comme tu ne me connais pas, moi, mes idéaux, ma façon de penser et tout le reste, c’est normal que tu aies réagis de la sorte mais je ne suis définitivement pas celui que tu crois. Ne sois pas trop prompt au jugement ! 😉
        Bon je t’ai traité de pseudo parisienne intello, je t’ai jugé sans savoir, alors j’imagine que ta réaction est de bonne guerre ! Je ne t’en veux pas va.
        J’attendais quand même plus de réflexion de ta part, j’aurai été un vrai gland de dire ce que tu crois avoir compris alors que tu parles des rues d’Orléans en chaos (parce que faut être un gland pour prétendre qu’il n’y a que les pauvres qui ont laissés leurs merdes par terre ce jour là). Bref il y a eu malentendu, ne parlons plus inutilement de choses évidentes comme celles-ci !

        Pour répondre à ta question posée sur ton autre article, qu’importe qui je suis. Je conçois que ça doit bien t’énerver de ne pas savoir. Je peux te dire que les six degrés de séparation nous connecte et qu’il y a une probabilité pour qu’un jour nous soyons l’un en face de l’autre. Mais ce jour je le saurais, pas toi. Un peu de mystère que diable ! C’est tellement plus excitant.

        J'aime

      2. J’étais sûre que tu allais retourner la chose contre moi. C’est tellement simple de manipuler les mots et les gens. Bref, tu as l’air très spécial. Je me demande pourquoi tu n’écris pas un blog toi aussi, ou bien te concentrer sur ton livre pour écrire toutes ces merveilleuses choses que tu penses avec une conviction si forte. Tiens, j’ai déjà un titre pour toi « L’homme qui pensait tout savoir ». Ça pourrait être une autobiographie par exemple, vu l’ardeur qui t’animes lorsque tu parles de toi.

        Me rencontrer sans que je le sache, et bien monsieur je t’apprendrais une chose ce soir, nous ne sommes pas dans un film. Et c’est assez vicieux, ce que tu fais. Mais cela ne fait rien, je suis parée mentalement contre les psychopathes.
        Bonne soirée

        J'aime

  2. Il y a une vraie probabilité pour qu’on se rencontre hein je ne mentais pas et si je dévoile pas mon identité quand ça arrivera je saurais qui tu es mais pas toi, logique. Parce que je te connais déjà, plus ou moins on va dire. Mais c’est pas très important. Ceci dit c’est vicieux oui héhé. Mais respire, je suis pas un psychopathe.
    Je comprends que tu sois sur la défensive mais pourtant je n’ai rien dit qui laissait prétendre que je pensais tout savoir. J’ai pas non plus cherché à retourner la chose contre toi. Je cherche pas non plus à manipuler… et je ne vois pas où est l’ardeur quand je parle de moi. Je te sens un peu en rogne mais après tout c’est légitime. Dommage mes messages aujourd’hui n’étaient pas malveillants, je m’excuse si tu les as interprété comme ça ce n’était pas mon intention ! Je vois que tu prends tout ça trop à cœur donc je m’éclipse, je voudrais pas être responsable d’une dépression.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s